RSS

Enfant : Comment faire fasse à un décès

21 Avr

Suite au décès d’un ami, jeune homme de 32 ans passionné de moto, papa d’un petit Enzo de 3 ans et demi …

J’ai été très touché par son décès, d’une part parce que c’est une personne que je connaissais depuis de nombreuses années, il devait être ado ! Et parce qu’il laisse derrière lui son jeune enfant …

Je me suis demandée comment dire à cet enfant que son papa est mort décédé …

Oui comment réagir ??

Perdre une personne proche est un événement très difficile et très douloureux pour nous adulte et pour un enfant ??? ….

La mort d’un proche entraîne beaucoup d’émotions et de chagrin, ce vécu est différent d’une personne à l’autre.
Il est dit qu’un enfant avant 4-5 ans n’a pas encore acquis le caractère définitif et irréversible de l’absence….

Notre première impression sera de lui dire « Papa est parti au ciel ».
Puis j’ai lu…
Qu’il faut lui dire les choses telle qu’elles sont, ne pas avoir peur de lui dire que « Papa est mort, il ne reviendra plus », (c’est Trash… Je sais pas si j’aurai la force et le courage d’employer ces mots), c’est difficile à dire à un enfant aussi jeune mais c’est pour ne pas lui donner l’espoir de le revoir … (malheureusement).

Il va falloir le rassurer en lui disant que « Papa sera toujours présent dans notre tête et de notre cœur » et peut être aussi lui dire que « Papa ne voulait pas mourir, qu’il nous aimait »…

Le jour de l’enterrement, je pense qu’il est essentiel de lui demander ce qu’il souhaite, sa présence peut être importante, même quelques minutes, pour mettre des images et comprendre la situation pour un enfant plus âgé mais pas pour notre petit Enzo..
Il sera important pour notre petit Enzo au moment venu, qu’il voit la tombe….

On a demandé a Enzo s’il voulait donner quelque chose à son papa qu’il emmènera avec lui au ciel…
Il a dit : « mon doudou et ma susu ».
C’est avec beaucoup d’émotions que papa s’en est allé avec le doudou de son petit Enzo déposé dans son cou.

Quelques livres ….

20140526-092547-33947446.jpg

« C’ est l’histoire d’un petit garçon dont le père est mort. Seul avec ses pensées et ses interrogations, celui-ci s’enferme dans son chagrin et ne peut accepter le nouvel amoureux de sa mère. Ambivalent envers cet homme qui vient emménager chez eux, le petit garçon se demande si sa mère a oublié son père. C’est en parlant avec elle et en se rendant tous deux au cimetière, accompagnés de « l’intrus », que le petit garçon va pouvoir avancer et s’autoriser à accepter l’amoureux de sa mère ».

20140526-092547-33947357.jpg

« Ce livre répond aux questions les plus fréquentes de l’entourage :
– Faut-il lui dire la vérité lorsqu’on sait la personne condamnée ?
– Que faire s’il refuse d’aller à l’hôpital ou même de parler du malade ?
– Comment organiser la vie durant cette période troublée ?
– Comment l’aider à dire adieu ?
– Comment lui annoncer la mort ?
– Comment lui permettre de à faire face à une mort brutale ?
– Doit-il aller à l’enterrement ?
– Le psy est-il un passage obligé ?…  »

Mon ami je pense à toi….

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 21 avril 2014 dans Non classé

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :